Please reload

Recent Posts

Offre de thèse : Machine intelligente de détection et réponse aux attaques contre des systèmes cyber-physiques navals

March 1, 2018

Voici une offre de thèse au sein de l'UMR6285 localisé à Brest :

 

Informations générales

Référence : UMR6285-JOHPUE-002
Lieu de travail : BREST
Date de publication : jeudi 1 mars 2018
Nom du responsable scientifique : John Puentes
Type de contrat : CDD Doctorant/Offre de thèse
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 24 avril 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

 

Description du sujet de thèse

Les travaux que nous cherchons à développer durant cette thèse sont focalisés sur un système de détection autonome et évolutif selon le contexte, capable de suggérer des réponses. Plutôt que de baser la méthode et l'outil de résolution sur la mise au point d'une approche unique, nous proposons de faire appel à la richesse conceptuelle des machines intelligentes. Les deux objectifs principaux sont :
1) construire une machine intelligente basée sur des graphes, de la connaissance à priori et la mesure de la qualité des données et de l'information;
2) utiliser cette machine intelligente pour détecter des anomalies et des attaques, en vue de suggérer des réponses adaptées à leurs caractéristiques.
Des multiples stratégies cherchent à protéger les systèmes cyber-physiques contre des attaques, notamment, entre autres, l'identification d'éléments vulnérables, l'application de dispositifs de protection, des anti-virus et pare-feu à plusieurs niveaux, les audits de sécurité et les correctifs périodiques, ainsi que l'application de mécanismes de détection et de réponse. Cette dernière stratégie a trait à la problématique étudiée par la thèse. Le principal enjeu est d'identifier les menaces potentielles en amont, fournissant des scénarios de diagnostic, de propagation potentielle et de réponse, en vue de soutenir l'action des opérateurs.
Il s'agit de définir, de développer et d'évaluer une machine intelligente qui soit en mesure d'analyser de manière dynamique son contexte de fonctionnement et la connaissance à priori à exploiter, afin d'identifier les menaces, d'analyser les risques d'une éventuelle propagation et le type de réponse à donner. Ce comportement sera piloté par le suivi des flux de données de multiples capteurs du système cyber-physique examiné. Le travail se focalisera en priorité sur la construction et l'enrichissement des modèles de connaissance, d'apprentissage, d'analyse de la qualité [8] et de partage d'information entre modules de traitement, essentiels à la conception et la validation de la machine intelligente envisagée.

 

Contexte de travail

L'IMT Atlantique (ancienne Télécom Bretagne), l'École Navale, THALES et NAVAL group (ancienne DCNS) ont depuis une vingtaine d'années une tradition d'échanges scientifiques et de collaborations dans les domaines des systèmes navals, des systèmes d'information et de télécommunications. Les quatre partenaires créent à l'automne 2014, avec le soutien de la région Bretagne et sous le haut patronage de l'Officier Général Cyber, une chaire dans le domaine de la cyber défense des systèmes navals. Les activités de la chaire privilégient les thèses de doctorat et les post-doctorats dont les modalités sont définies par le comité exécutif. Le programme technique de la Chaire est organisé en un ensemble d'activités réparties entre l'IMT Atlantique, l'École navale, THALES et NAVAL group. Les travaux de la thèse se dérouleront entre les campus de l'IMT Atlantique à Brest et de l'Ecole Navale à Lanvéoc-Poulmic, en collaboration avec l'équipe DECIDE du Lab-STICC CNRS UMR 6285 et l'IRENav.

 

Informations complémentaires

Profil
Le candidat ou la candidate doit être titulaire d'un master de recherche ou d'un diplôme d'ingénieur et posséder une bonne formation en traitement du signal et informatique. Des connaissances en programmation (C, Matlab, Python, ou Java …) sont nécessaires, ainsi qu'un bon niveau d'anglais (C1 voire C2). La curiosité pour le monde maritime et l'électronique serait un plus.
La nationalité française (ou européenne) est fortement souhaitable. Le candidat ou la candidate devra être habilitable 'confidentiel défense' pour pouvoir accéder sur le site de l'École Navale.
Procédure de candidature
Pour postuler les candidats doivent envoyer :
- un CV détaillé
- une lettre de motivation,
- un résumé de stage de fin d'étude,
- un relevé de notes du master ou de l'école d'ingénieur,
- deux lettres de recommandation.
Les candidatures incomplètes ne seront pas traitées.

 

 

Postulez directement sur le lien suivant : https://emploi.cnrs.fr/Offres/Doctorant/UMR6285-JOHPUE-002/Default.aspx

Please reload

Search By Tags
Please reload

Archives
Association des doctorants de Tours : Université François Rabelais | 60 Rue du Plat d'Etain - 37041 Tours, France

 

adoct.asso@gmail.com